Accompagnement fin de vie en EHPAD

Compte tenu des enjeux pluridisciplinaires relatifs à la démarche d’accompagnement de fin de vie, nous recommandons vivement l’intégration de différents membres de l’équipe de soins. L’intégration de membres non soignants de l’équipe de l’établissement est également envisageable.

Rapide

Votre projet de formation est rapidement mis en oeuvre. En moyenne 5 jours nous sont nécessaires pour adapter et planifier votre formation.

Sur-mesure

Des formations adaptées et optimisées en temps et ciblées sur les compétences métiers. Devenir opérationnel plus vite et réduire les coûts de formation.

Certifiant

Se former c'est bien. Faire valider et reconnaître ses compétences avec une certification métiers ou éditeurs, un titre professionnel, c'est mieux.

Adapté

Des modalités de formations pour s'adapter à vos contraintes : présentiel dans vos locaux, à distance, e-learning tutoré.

Objectifs

  • Comprendre l’évolution du rapport à la mort et la place de la mort dans notre société.
  • Savoir définir l’accompagnement de fin de vie et les soins palliatifs.
  • Savoir mettre en œuvre un accompagnement de fin de vie en prenant soin de respecter la personne âgée dans sa globalité et sa singularité.
  • Être conscient de la complexité des débats éthiques sur la fin de vie.
  • Prévenir les situations de souffrance au travail des aidants/soignants.

Contenus

Comprendre l’évolution du rapport à la mort

Identifier les évolutions historiques du rapport à la mort :

  • L’impact des évolutions de la médecine dans le rapport à la mort.
  • L’évolution des aspects religieux.

La notion de rituel :

  • Les différentes formes de rituels de passage et leurs évolutions.
  • Les rites funéraires.
  • L’évolution contemporaine des rites funéraires.

Définir l’accompagnement de fin de vie :

Distinguer les notions suivantes :

  • Les soins curatifs.
  • Les soins palliatifs.

Identifiez les principes de mise en œuvre des soins palliatifs :

  • Le passage des soins curatifs aux soins palliatifs.
  • La décision de mise en œuvre des soins palliatifs.
  • L’information du patient/résident.
  • L’information des proches.
  • La mobilisation des différents professionnels notamment des soignants.

L’accompagnement de fin de vie, une prise en soins de la personne âgée dans sa globalité :

Améliorer le confort physique :

  • Repérer et prendre en compte la douleur.
  • Adapter les aspects nutritionnels.
  • Participer au maintien de l’image de soi de la personne par des soins adaptés.

Prévenir, repérer et prendre en compte la souffrance morale :

  • Savoir identifier les manifestations anxieuses, dépressives ou confusionnelles. 
  • Savoir comment réagir face à la souffrance morale d’une personne âgée en fin de vie. 
  • Prévenir la détresse morale de la personne en permettant les échanges et l’autonomie du patient/résident.

Prendre en compte les aspects sociaux et religieux dans l’accompagnement de fin de vie :

  • Favoriser le maintien des relations affectives.
  • Permettre à la personne âgée en fin de vie de transmettre son histoire personnelle.

Intégrer les familles dans le processus d’accompagnement :

  • Avoir conscience de l’impact moral et physique de l’accompagnement de fin de vie pour les proches. 
  • Savoir comment favoriser le maintien des liens familiaux. 
  • Permettre aux aidants familiaux d’être acteurs de l’accompagnement de leurs proches.

Savoir adopter une posture professionnelle adaptée durant l’accompagnement de fin de vie :

Comprendre la notion d’attachement et ses diverses formes :

  • L’attachement ambivalent.
  • L’attachement évitant.
  • L’attachement fusionnel
  • L’attachement sécurisant.

Savoir établir une juste distance professionnelle :

  • Qu’est-ce que la juste distance professionnelle ? 
  • Avoir conscience de son rôle professionnel. 
  • Comprendre la notion d’empathie et savoir la mettre en œuvre.
  • Adopter une posture de neutralité bienveillante.
  • Etablir une bonne communication à travers l’écoute active.

Savoir gérer l’après décès d’une personne âgée que l’on a accompagnée :

Comprendre la notion de deuil :

  • La projection affective. 
  • Les différentes étapes du deuil.

Savoir évoquer les éléments de décès d’un résident :

  • La nécessité de pouvoir exprimer ses difficultés en équipes.
  • Dans le cadre d’un EHPAD, savoir gérer l’annonce du décès aux autres résidents.

Les aspects éthiques et légaux de l’accompagnement de fin de vie :

Présentation du cadre règlementaire et des notions propres à la loi Claeys-Leonetti :

  • Acharnement thérapeutique versus droit au refus de traitement.
  • Mort accompagnée versus « laisser mourir ».
  • Présentation de différentes situations prévues par la loi Claeys-Leonetti.

Débat éthique autour de l’accompagnement de fin de vie :

  • Comment réagir face à une personne âgée qui souhaite mourir ?
  • Comment faire face à l’épuisement et la douleur des familles ? 
  • Comment réagir lorsque l’équipe ou un professionnel, notamment soignant, pense que la personne subit de l’acharnement thérapeutique.

Avoir conscience de l’importance du travail d’équipe et du travail en réseau dans l’accompagnement de fin de vie :

Identifier le caractère pluridisciplinaire indispensable à la prise en charge d’une personne âgée en fin de vie en EHPAD :

  • L’importance de la bonne transmission des informations. 
  • Distinguer les temps de décision des temps d’action. 
  • L’importance des réunions pluridisciplinaires de réflexion éthique.

Identifier le caractère pluridisciplinaire indispensable à la prise en charge d’une personne âgée en fin de vie à domicile :

  • Séparer convictions personnelles et actes professionnels. 
  • Échanger fréquemment entre collègues et avec les autres professionnels (IDE libérale, HAD, médecin généraliste…).

L’équipe mobile de soins palliatifs et ses fonctions :

  • Savoir prendre conseils auprès des équipes de soins palliatifs.
  • La philosophie et la démarche des soins palliatifs.

Les difficultés de l’accompagnement de fin de vie :

Comprendre les mécanismes d’apparition et d’installation de l’épuisement professionnel :

  • Identifier comment se manifeste un syndrome d’épuisement professionnel.
  • Prévenir l’épuisement professionnel.

Méthodes pédagogiques

  • Relier les aspects théoriques avec la réalité quotidienne des participants.
  • Analyse des pratiques professionnelle
  • Visionnage de différentes séquences vidéos.
  • Échanges entre les participants
  • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation.

Modalités d'évaluation

  • Mises en situation tout au long de la formation et/ou QCM en fin de formation
  • Questionnaire d’auto-évaluation

Version du programme : 1 – Actualisé le 12 mai 2022.

Public

Compte tenu des enjeux pluridisciplinaires relatifs à la démarche d'accompagnement de fin de vie, nous recommandons vivement l'intégration de différents membres de l'équipe de soins. L'intégration de membres non soignants de l'équipe de l'établissement est également envisageable.

Prérequis

Un minimum de connaissances sur le vieillissement et ses conséquences est recommandé pour assister à cette formation.

Accessibilité

Les personnes atteintes de handicap souhaitant suivre cette formation sont invitées à nous contacter directement, afin d’étudier ensemble les possibilités de suivre la formation par téléphone au 06 67 14 64 98 ou par mail.

Délais d'accès

2 semaines

Équipe pédagogique

Les experts qui animent la formation sont des spécialistes des matières abordées. Ils ont été validés par nos équipes pédagogiques tant sur le plan des connaissances métiers que sur celui de la pédagogie, et ce pour chaque cours qu’ils enseignent. Ils ont au minimum cinq à dix années d’expérience dans leur domaine et occupent ou ont occupé des postes à responsabilité en entreprise.

Suivi de l'exécution

Entretien permettant l’analyse des besoins des participants et/ou questionnaire de positionnement. Questionnaire de satisfaction à chaud en fin de formation, et à froid à 3 mois. Feuille de présence émargée par demi-journée par les stagiaires et le formateur. Certificat de réalisation de l’action de formation

Prérequis techniques

En présentiel : tableau blanc/paperboard, vidéoprojecteur, partage de documents.
A distance : logiciel de visio-conférence, partage d’écran formateur et stagiaire, partage de document.

Indices de performances

Parcours de formation / Certification

Certification

Cette formation ne s’inscrit pas dans le cadre d’une préparation à une certification débouchant sur un RNCP ou RS. A l’issue de votre formation SOCIAFORM remet à chaque participant un relevé de compétences attestant des nouvelles aptitudes acquises par le participant.

Parcours de formation

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un parcours de professionnalisation des acteurs du domaine sanitaire et social.

(Lien à venir)

Nos tarifs

Intra

FORMATION EN SESSION PRIVÉE DANS VOS LOCAUX OU A DISTANCE
2310 par groupe
  • Nombre de participants max : 8
  • Frais de déplacement en sus
  • Adaptation du contenu à vos besoins

Individuel

FORMATION EN SESSION PRIVÉE DANS VOS LOCAUX OU A DISTANCE
1963,50 par une personne
  • Nombre de participant : 1
  • Frais de déplacement en sus
  • Adaptation du contenu à vos besoins

Nous contacter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Aller au contenu principal